Home Médias Nouvelle bombe de Wikileaks : comment la CIA a mis le monde entier sur écoute
0

Nouvelle bombe de Wikileaks : comment la CIA a mis le monde entier sur écoute

Nouvelle bombe de Wikileaks : comment la CIA a mis le monde entier sur écoute
0

Il y a trois ans, le monde apprenait avec stupéfaction, par la bouche d’Edward Snowden, que la NSA, l’agence de sécurité du gouvernement américain, espionnait des individus dans le monde entier à l’aide des méthodes les plus sophistiquées. On apprend grâce à Wikileaks que la NSA n’était pas la seule instance en charge de surveiller les ennemis des Etats-Unis de par le monde. La CIA s’en charge également. L’organisation de Julian Assange vient de rendre publique une série de presque 9,000 documents intitulée « Année Zéro » qui détaille les méthodes d’espionnage employées par la CIA.

SMS et appels mis sous surveillance

CIALa CIA possède un organisme nommé Mobile Devices Branch (Branche Appareils Portables) dont la fonction est de pirater les téléphones portables. Tous nos SMS, tous nos appels, toutes les photos prises et envoyées sont susceptibles d’être captés par la CIA.

Lorsqu’elle pirate un téléphone portable, la CIA peut également accéder à la géocalisation de son utilisateur. Plus surprenant, et peut-être plus inquiétant : elle peut activer secrètement le microphone et la caméra d’un téléphone portable.

En d’autres termes, cela signifie qu’elle peut théoriquement voir tout ce qui entre dans l’angle de vue de la caméra d’un téléphone portable et entendre tout ce qui est à portée de voix d’un microphoneOn imagine sans peine les formidables moyens de pression politique que ces techniques donnent à l’agence américaine…

La CIA, premier producteur de virus informatiques au monde

C’est grâce à l’implantation de virus que la CIA parvient à prendre le contrôle des téléphones portables, des ordinateurs ou encore des IPads. Cette tâche a été confiée à une ramification de la CIA intitulée Center for Cyber Intelligence, qui emploie 5,000 personnes. Selon Wikileaks, cette institution a mis en place près d’un millier de virus pour hacker des ordinateurs, des téléphones portables ou encore des IPads.

Cheval de Troie
« Vous, les gars du Projet OSB, vous savez qu’on a les meilleurs chevaux de Troie et les meilleurs outils de collecte de donnée pour vos opérations sur Windows » * OSB = Operation Support Branch, branche de la CIA.

L’agence a été assez loin dans la sophistication. L’un de ses logiciels, « Hammer Drill », est par exemple capable de récupérer les données des clés USB et des CD.

Hammer Drill
« Hammer Drill est un instrument de collecte de données sur CD et DVD (…). La v.2.0 donne à un Cheval de Troie la capacité d’infiltrer un disque lorsqu’il est attaqué par Nero » (Nero est un antivirus)

Peu de supports sont à l’abri. La CIA a configuré des virus capables de pirater des systèmes Windows bien sûr, mais aussi Mac ou Linux, Apple ou Android. Les systèmes de messagerie qui se veulent confidentiels (Signal Private Messenger, WhatsApp, Telegram) n’y échappent pas.

Inutile de préciser que la CIA a une longueur d’avance sur tous les anti-virus présents sur la marché…

Anti Virus
« On va utiliser ça pour pister les anti-virus qui nous échappent. ça va être énorme, attendez de voir ». Qu’en termes fleuris ces choses-là sont dites…

Des virus capables de hacker des télévisions et… des véhicules ?

Si la CIA est connue pour l’inventivité dont elle fait preuve, elle semble à chaque fois se surpasser. Ainsi, on apprend qu’un programme de la CIA nommé « Weeping Angel » (« ange qui pleure ») et développé à l’aide du MI5 (les services secrets anglais) a pour fonction d’activer un microphone et une caméra à l’intérieur de certains téléviseurs, même lorsqu’ils sont éteints.

Weeping Angel II
Parmi les fonctions de l’opération « Weeping Angel », on note la « capture » de « données audios » et de « vidéos » grâce au micro et à la caméra des téléviseurs. Ils peuvent être activés n’importe quand, car la CIA a également le pouvoir « d’activer le WIFI en laissant croire qu’il est éteint »…

Mais le plus surprenant reste à venir. Le même dispositif est envisagé pour prendre le contrôle… de véhiculesLa CIA pourrait ainsi infecter avec un virus les voitures les plus modernes, qui possèdent un système informatique, pour en prendre le contrôle.

Voitures 1
Parmi les différentes cibles des virus développés par la CIA: les « systèmes des véhicules »…

Les motivations n’en sont pas précisées, mais Wikileaks suggère que cela permettrait à l’agence de mener des « assassinats presque indétectables ».

La CIA n’en est pas à son coup d’essai…

Wikileaks révélait en février que la CIA avait mis sur écoute durant la campagne présidentielle de 2012 les partis français considérés comme présidentiables, à savoir le Parti Socialiste, l’Union pour un Mouvement Populaire et le Front National. Le but de cette surveillance : connaître les « vues sur les Etats-Unis » de chacun des candidat.

Ni ces révélations, ni celles d’Edward Snowden n’ont pourtant conduit les dirigeants européens à condamner le gouvernement américain. Les gouvernements européens se sont montrés les complices bienveillants du gouvernement américain sur la question de la surveillance de masse ; le gouvernement français est même allé jusqu’à refuser l’asile à Julian Assange et Edward Snowden, qui lui a pourtant appris qu’il était espionné par le gouvernement américain…

Julian Assange, toujours confiné à l’ambassade d’Equateur

Julian Assange réside depuis quatre ans dans l’ambassade d’Equateur à Londres. Recherché par le gouvernement américain qui bénéficie de la complicité du gouvernement anglais, il a dû se réfugier dans une zone qui n’est pas soumise à la juridiction anglaise, à savoir l’ambassade d’Equateur ; il a obtenu l’asile et la protection du président socialiste Rafael Correa. Des agents de police anglais sont placés depuis 2012 devant l’ambassade d’Equateur, chargés d’arrêter Assange s’il tentait de s’échapper.

Crédits:

http://www.gettyimages.co.uk/event/wikileaks-founder-julian-assange-makes-a-statement-at-the-ecuadorian-embassy-150521310#wikileaks-founder-julian-assange-is-seen-on-the-balcony-of-the-in-picture-id150517541

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Your SEO optimized title