Home Culture Puissances du Populisme
0

Puissances du Populisme

Puissances du Populisme
0

Le moment politique que nous vivons en ce début de XXIème siècle est un moment charnière. Dans l’océan de morosité actuel, alors que la politique spectacle, je veux dire celle des petites querelles politiciennes, est à son apogée, déjà, sa fin s’annonce. A l’aube du siècle, se dresse une force qui, bientôt, fera trembler les dominants. Cette force, c’est celle du populisme.

Aux quatre coins du pays, partout dans le monde, des murmures émergent, toujours plus forts, jusqu’à devenir des cris. Les consciences se radicalisent, des forces se mettent en mouvement. Ici se crée un parti, là un syndicat, celui-ci se met à lire, celle-là à écrire… Ces forces montent et s’agrègent. Le Vent Se Lèvent est de ceux-là, nous sommes de ceux qui luttent.

Ce texte inaugure une série d’articles qui tentera de mettre en lumière les racines profondes du phénomène populiste qui s’apprête à souffler de toute sa puissance sur l’ordre dominant. Afin d’éclairer les origines de cet espoir immense qui sort lentement de terre, nous convoquerons les plus grands penseurs des siècles passé et commençant : Gramsci, Freud, Marx, Weber, Elias, Marcuse, Laclau, Mouffe, Lordon et quelques autres. Nous aurons du Populisme la définition suivante : le Populisme est le retour à la Politique totale, à la Politique comme unité de la raison et des passions. Le Populisme, c’est encore un mouvement de réappropriation de la Politique, laquelle a été confisquée – comme elle l’a toujours été – par la classe dominante. Le Populisme s’annonce dès l’abord sous le double aspect du symptôme et de la possibilité. Conséquence nécessaire d’un processus social et historique d’une part, possibilité d’un renouveau d’autre part.

La vague populiste que nous connaissons actuellement est synonyme d’un populisme de droite qui bientôt s’effondrera sur lui-même à cause du poids de ses contradictions. Trump et Le Pen appartiennent à cette famille. Je veux dire, à une fraction de la classe dominante, à la caste des ultra-riches qui redoutent le Peuple, appartiennent pleinement à l’establishment et ont pour unique objectif d’utiliser les aspirations populaires pour achever de s’intégrer au système. Jugez donc ! L’un est un milliardaire excentrique et l’autre a grandi dans un château ! L’imposture du populisme de droite ne tardera pas à apparaître.

L’espoir véritable ne mourra pas, et la colère devra bien se diriger quelque-part : à ce populisme négatif et opportuniste, nous opposerons le populisme positif, le populisme comme stratégie politique – le populisme de gauche. Nos adversaires utilisent ce terme pour nous discréditer ? Nous le reprenons à notre compte. Nous sommes populistes. Notre programme, c’est de mettre le Peuple en mouvement afin de conquérir le pouvoir avec lui et de réussir là où tant d’autres avant nous ont échoué.

Ce court article vaut comme présentation du dossier que nous allons désormais vous proposer. Vous retrouverez ici la liste des articles le composant, on peut lire l’un ou l’autre de manière tout à fait indépendante du reste de la série. Face à l’ampleur de la tâche, nous adopterons une approche thématique – nécessairement incomplète. Si vous avez des critiques, des suggestions ou des remarques, laissez un commentaire ou écrivez-nous.

tags:
Antoine CARGOET Fondateur et rédacteur en chef de Le Vent Se Lève.
Your SEO optimized title page contents #navigation .nav-bottom .logo img{max-height: 450px !important}