L’Équipe

Le Vent Se Lève est un média d’opinion qui a pour ambition de faire vivre le débat intellectuel et de travailler à une refondation de la pensée progressiste. Il a été lancé par deux étudiants le 5 décembre 2016 : Antoine Cargoet et Lenny Benbara. Très vite, les deux fondateurs ont été rejoints par une quarantaine de rédacteurs. L’équipe s’est progressivement élargie grâce au succès rencontré par le projet. Désormais, plus de 300 contributeurs écrivent dans nos colonnes et près de 500 personnes participent à des degrés divers au projet de façon bénévole. L’équipe éditoriale comporte quant à elle dix personnes pleinement investies.

Pour le travail d’édition lié au site et aux réseaux sociaux, la rédaction est appuyée par un comité de relecture et des pôles techniques se sont constitués : photographie, graphisme, multimédia, retranscription et relecture.
Résolument tourné vers les questions internationales, Le Vent Se Lève comprend aujourd’hui des équipes de traduction en espagnol, italien, anglais, allemand et portugais et des partenaires tels que Jacobin Magazine (États-Unis), Senso Comune (Italie), La Trivial (Espagne), L’Esprit Libre (Québec), The New Pretender (Royaume-Uni).

Avec plus de 800 articles et entretiens et une communauté forte de plusieurs dizaines de milliers d’abonnés sur les réseaux sociaux, Le Vent Se Lève poursuit un travail intégralement bénévole et ne vit que des dons de ses lecteurs.

Le comité de rédaction

Blandine Lavignon

Culture

« La rubrique est extrêmement riche en thématiques. Les articles peuvent aussi bien prendre la forme d’une critique cinématographique que d’un entretien avec un auteur. La rubrique a également le souci de s’inscrire dans une démarche dynamique en proposant régulièrement des articles d’analyse de l’actualité. Aussi, la rubrique propose un point de vue singulier grâce à un éclairage culturel, ce qui lui confère sa spécificité et son intérêt. Conformément à la ligne éditoriale du média, la rubrique a pour vocation l’ouverture intellectuelle, et ce, en renouvelant sans cesse les sujets des articles proposés. » – Blandine Lavignon

 

 

Vincent Ortiz

International

« Cette rubrique vise à fournir aux lecteurs les moyens de comprendre les clefs de l’actualité internationale, qu’elle concerne les pays étrangers ou les relations inter-nationales au sens propre. Les enjeux contemporains (influence sans pareil des multinationales sur les États, montée en puissance des GAFA, globalisation et extra-territorialisation du droit, militarisation des grandes puissances…) imposent de repenser les paradigmes d’analyse géopolitique dominants. Le Vent Se Lève dispose pour cela de dizaines de rédacteurs en France et à l’étranger chargés d’effectuer des analyses géopolitiques de fond ou des reportages sur place. » – Vincent Ortiz

 

William Bouchardon

Économie

« Inégalités, chômage, faillites, crises mondiales, endettement sans fin, pauvreté, dumping… Alors que les contradictions et les défauts de notre système économique sont de plus en plus évidents, les économistes dominants ne cessent de nous répéter qu’aucune alternative n’est possible. La mondialisation, le pouvoir des actionnaires et des multinationales, la financiarisation, les privatisations, la concurrence : autant de dogmes dont la critique semble devenue interdite. Nous nous y refusons. Pour bâtir un système économique différent, il faut déjà être correctement informé sur l’actuel. Tel est le rôle de la rubrique économie du Vent Se Lève. » – William Bouchardon

 

Noémie CadeauSociété

« La rubrique a vocation à aborder les phénomènes et mécanismes qui traversent la société contemporaine française. Nous proposons une ligne éditoriale variée et riche, qui analyse des sujets tels que la déstructuration des services publics, les mouvements féministes ou plus récemment la crise des gilets jaunes. Nous offrons des études détaillées et approfondies, grâce à une équipe de rédacteurs et rédactrices aussi motivés que consciencieux. Les méthodes de journalisme que nous employons sont multiples : des entretiens, des articles de fond, des vidéos et bien évidement des enquêtes de terrain. Toute l’équipe de la rubrique s’engage pour proposer des analyses solides, qui témoignent de notre indépendance et de notre esprit critique. » – Noémie Cadeau

 

Pierre GilbertÉcologie

« La rubrique écologie s’est donnée comme but de participer à penser la transition en adoptant un certain degré d’approfondissement. Outre de nombreux articles de fond, reportages et entretiens, l’activité de la rubrique s’articule aussi autour de projets spécifiques. Ainsi, nous avons couvert les derniers jours de la COP24 en Pologne ou encore lancé une grande série vidéo intitulée Les Armes de la Transition : une série de 15 entretiens avec des personnalités ayant chacune un métier différent, et auxquelles nous posons exactement les mêmes questions. Le Vent se Lève est le premier média à avoir proposé une analyse détaillée des mouvements sociaux liés au climat et aux enjeux stratégiques liés à cette mobilisation. » – Pierre Gilbert

 

Médias

« La rubrique médias a pour ambition de décrypter l’information autrement. Outre un travail de suivi de l’information, il s’agit pour cette rubrique de prendre également le contre-pied des médias dominants. En ce sens, les rédacteurs et rédactrices de la rubrique déconstruisent les formats diffusés pour proposer tant une critique de fond (quels discours dominants dans l’arène médiatique ?) que de forme (qui produit le discours et qui le porte ?). » – Simon Woillet

 

 

 

LilithPolitique

« La politique renvoie à l’organisation, à la structure et au fonctionnement d’une société, mais également à la pratique et à la gestion du pouvoir ainsi qu’aux différents partis politiques. Aussi, la rubrique politique vise-t-elle à traiter les sujets de politique nationale et d’actualité politique française. L’objectif de cette rubrique est également d’ouvrir le spectre et de réaliser des analyses comparées des différents systèmes politiques mondiaux pour étudier et débattre des grandes théories politiques ou philosophiques. » – Lilith Verstrynge

 

 

 

Les Universités d’été

Les 13, 14 et 15 juillet 2018, Le Vent Se Lève a organisé son université d’été à l’espace Main d’Œuvres à Saint-Ouen. Cette première édition de notre Université d’été, intitulée « Le Vent Du Changement », a pris la forme d’une série de tables-rondes et de débats autour de thématiques cruciales pour les forces progressistes. Étaient notamment présents pour débattre Chantal Mouffe, Íñigo Errejón, Boris Vallaud, Adrien Quatennens, Elsa Faucillon… Les 13 débats qui ont réuni une trentaine d’intervenants, sont disponibles sur notre chaîne YouTube.

Le Vent du Changement

Après le succès de l’édition 2018, Le Vent Se Lève a organisé les vendredi 28 et samedi 29 juin 2019, sa seconde Université d’été. Baptisée « L’Histoire recommence » elle a rassemblé une vingtaine d’intervenants qui se sont succédé lors des 8 conférences du week-end. Étaient notamment présents pour l’occasion dans l’amphithéâtre Richelieu de la Sorbonne Jean-Pierre Chevènement, Emmanuel Todd, Marie-Noëlle Lienemann, Clémentine Autain et Henri Guaino. Toutes les conférences sont disponibles sur notre chaîne YouTube.

L'Histoire Recommence

Le Vent Se Lève a également noué un partenariat avec Médiapart, Alternatives Économiques, Libération, Politis et L’Obs dans le cadre de l’organisation d’un événement baptisé « Le Festival des idées » qui s’est tenu pour la première fois les 5, 6 et 7 juillet 2019 à La Charité-sur-Loire.

Festival des idées

Les Cercles

Pour mailler le territoire et s’émanciper du tropisme parisien, la rédaction a mis en place des cercles dans 15 villes en France et à l’étranger. Ceux-ci jouent le rôle de relais locaux et organisent des événements une fois par mois : conférences, cafés, etc. Une cinquantaine d’événements ont eu lieu dans toute la France, avec des invités de tous horizons. Ces moments permettent à de nombreux lecteurs de devenir des contributeurs et de travailler en équipe. Plus de 300 personnes participent à ces cercles.

Les Cercles

Le Vent Se Lève est une association loi 1901 reconnue d’intérêt général. Pour nous soutenir, vous pouvez faire un don unique sur PayPal ou faire un don mensuel sur HelloAsso. Les dons sont défiscalisés à hauteur de 66 % dans la limite de 20 % du revenu imposable, un reçu fiscal vous sera envoyé.