Nancy Fraser : “tout mouvement d’émancipation doit acquérir une dimension populiste”

http://www.anticapitalistes.net/spip.php?article6166
Nancy Fraser © Anticapitalistes

Cet entretien, réalisé par Tatiana Llaguno, est issu de la revue espagnole CTXT – Suite aux manifestations convoquées par le mouvement féministe contre l’investiture de Donald Trump, Nancy Fraser, qui enseigne actuellement la philosophie et les sciences politiques à la New School for Social Research de New York, a signé aux côtés d’activistes comme Angela Davis et Rasmea Odeh un appel en faveur d’un “féminisme des 99%”, transnational et anticapitaliste. Son pari consiste à construire un féminisme de majorités, inclusif, à distance de la cooptation néolibérale. Avec des décennies de travaux académiques derrière elle, Fraser est aujourd’hui l’une des intellectuelles les plus reconnues au sein de la pensée critique. Défenseure de la stratégie initiée par Bernie Sanders, critique vis-à-vis d’Hilary Clinton et fervente opposante à Donald Trump, elle analyse en détails dans cet entretien la situation politique actuelle. Nancy Fraser se positionne en faveur d’un « populisme de gauche » qu’elle oppose au « néolibéralisme progressiste » et au « populisme réactionnaire ».

 

CTXT : Quel bilan tireriez-vous des cent premiers jours de mandat du Président Trump ? Que nous disent ces premiers mois de son projet, de ses limites et des possibles résistances ?

Je dirais qu’il faut

Notre contenu est entièrement GRATUIT,
pour continuer à le lire, connectez-vous
S'inscrire Se connecter