Chili : le Frente Amplio rebat les cartes du jeu politique

Chili, Valparaíso, le 19 novembre à 20h, QG de Revolución Democrática, l’une des principales composantes de la coalition de Gauche radicale Frente Amplio. Alors que les premières estimations laissaient présager un ticket d’entrée au second tour pour la candidate du Frente Amplio Beatriz Sánchez, le candidat de la Nueva Mayoría Alejandro Guiller, coalition chapeautée par le Partido socialista avec l’appui du Partido communista, creuse l’écart à mesure que progressent les dépouillements. Avec 22,7% des voix, c’est lui qui affrontera le milliardaire et ancien Président de Droite Sebastian Piñera au second tour. Les visages se crispent. Débute désormais l’attente d’autres résultats tant attendus en ce jour de quadruples élections : celles du Président de la République, des députés, des sénateurs et des conseillers régionaux.

20h30, à la surprise générale, les résultats annoncent que Juan Latorre, candidat de Revolución Democrática pour le Frente Amplio, est élu sénateur dans la région de Valparaíso. A deux pas du QG, un point presse est improvisé devant le Congrès. La joie des militants résonne aux abords du vaste monument érigé sous la dictature. Juan Latorre ne tarde pas à se remettre en ordre de marche pour une première prise de parole face aux médias.

Notre contenu est entièrement GRATUIT,
pour continuer à le lire, connectez-vous
S'inscrire Se connecter