Luxfer : De l’oxygène !

Mobilisation devant l’ancienne usine Luxfer, à Gerzat (63), dans l’agglomération de Clermont-Ferrand. © Antoine Arfaoui

Jeudi 25 juin avait lieu une mobilisation en soutien aux ex-salariés de Luxfer, pour réclamer la réouverture de l’usine à Gerzat (63), fermée au printemps 2019. Elle était la dernière usine, dans l’Union européenne, à produire des bouteilles d’oxygène, notamment pour le secteur médical et pour les sapeurs-pompiers.

Revenons quelque temps en arrière : l’annonce officielle de la fermeture du site à l’ensemble des 136 salariés de l’usine a eu lieu le 26 novembre 2018. L’usine située à quelques kilomètres au nord de Clermont-Ferrand, ex-filiale du groupe industriel français Pechiney, présente sur le marché depuis 1939, avait été rachetée par Luxfer (basé à Nottingham en Angleterre) en Juin 2001. Elle faisait partie de la division Luxfer Gas Cylinders et produisait des bouteilles pour des marchés aussi divers que l’oxygène médical (hôpitaux et respiration à domicile), les pompiers (air comprimé) et pour l’industrie, principalement à destination des artisans et professionnels de la soudure.

Cette entreprise possédait un savoir-faire unique utilisant des procédés de fabrication permettant la production de ces bouteilles avec des alliages à hautes caractéristiques mécaniques offrant ainsi les bouteilles les plus légères au monde. Ce site était profitable avec un carnet de commandes régulièrement bien chargé. Malgré cela et

Notre contenu est entièrement GRATUIT,
pour continuer à le lire, connectez-vous
S'inscrire Se connecter