La vérité sort de la bouche des menteurs

Lien
©Sarah Hafiz

Dans son dernier ouvrage, Jean-Michel Aphatie poursuit inlassablement l’entreprise de décrédibilisation de la “classe médiatique” mainstream, dévoilant un système de copinage à bout de souffle, et un mépris certain pour ces pauvres cloches d’électeurs que nous sommes.

« Quel journaliste peut ainsi se vanter d’intervenir à soixante-sept reprises en huit minutes dans le cadre d’une interview ? Jean-Michel Aphatie bien entendu. Cette prouesse, qui doit probablement constituer un record en la matière, a été accomplie lors de la venue de Nadine Morano, le 15 février 2012. Un simulacre d’interview qui en dit long des méthodes de cet éditocrate en chef dont l’une des marques de fabrique consiste à couper la parole de ses interlocuteurs, anéantissant ainsi toute illusion de débat de fond. Sur RTL comme sur Canal +, l’interview politique est donc un sport de combat où les coups donnés masquent (à peine) un manque évident d’intérêt pour la diversité des opinions et des options politiques, surtout si celles-ci ne sont pas du goût de Jean-Michel Aphatie », Acrimed, 12 mars 2012.

C’est, comme dirait l’autre, la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

Notre contenu est entièrement GRATUIT,
pour continuer à le lire, connectez-vous
S'inscrire Se connecter