“L’hypothèse de changer les traités européens est sans espoir” – Entretien avec Stefano Fassina

Lien

Alors vice-ministre de l’économie et des finances, Stefano Fassina a quitté le gouvernement dirigé par Enrico Letta en 2014. Dans cet entretien, il revient sur son analyse de la situation politique italienne et sur les raisons qui l’ont poussé à rompre avec le Parti Démocrate. En février 2017, Stefano Fassina a participé activement à la fondation du parti Sinistra italiana (Gauche italienne) qui a intégré la coalition Liberi e Uguali (Libres et Egaux), située à la gauche du Parti Démocrate, en vue des élections du 4 mars 2018. Cet entretien a eu lieu en avril 2018, avant l’annonce d’un futur accord de gouvernement entre le Mouvement Cinq Etoiles et la Lega (Ligue, anciennement Ligue du Nord).

LVSL – Alors vice-ministre de l’économie et des finances, vous avez décidé de démissioner du gouvernement d’Enrico Letta en 2014. Quelles ont été les raisons de cette démission ?

J’ai fait parti de ce gouvernement car j’étais membre du Parti Démocrate. Nous étions alors le principal parti italien après les élections de 2013, sans toutefois avoir réussi à obtenir la majorité absolue. Après deux mois de difficiles négociations, le Président de la République a alors chargé Enrico Letta de

Notre contenu est entièrement GRATUIT,
pour continuer à le lire, connectez-vous
S'inscrire Se connecter