Ali Laïdi : « Le terrorisme est aussi l’enfant de la guerre économique »

Ali Laïdi © Maël Le Briand

Nous publions un entretien initialement réalisé par la Conférence Gambetta avec Ali Laïdi. Chroniqueur à France 24 et responsable du Journal de l’Intelligence économique, il a récemment publié Le droit, nouvelle arme de guerre économique aux éditions Actes Sud et explique les origines et les dessous de cette guerre secrète que les États se livrent. Chercheur et docteur en science politique, il étudie ce phénomène depuis le milieu des années 1990. 

 

Conférence Gambetta – Comment en êtes-vous arrivé à l’étude de la guerre économique ?

Ali Laïdi – Avant de m’intéresser à la guerre économique j’étais un spécialiste du terrorisme. J’ai fréquenté les mosquées, j’ai étudié le phénomène mais je ne parvenais pas à trouver de réponse au pourquoi. Qu’est ce qui motive le passage à l’acte ? Ce pourquoi m’a entraîné vers d’autres horizons, je ne pouvais pas me restreindre au simple terrorisme. Mais l’étude de l’Islam et de l’islamisme ne m’a pas donné plus de réponses. En 1996 au cours de mes recherches, j’ai rencontré des membres de l’antiterrorisme qui m’ont expliqué qu’ils travaillaient également à la défense d’entreprises et que cette activité se nomme l’intelligence économique. J’ai commencé à m’intéresser au phénomène et j’ai écrit mon premier

Notre contenu est entièrement GRATUIT,
pour continuer à le lire, connectez-vous
S'inscrire Se connecter