“Le football professionnel est indissociable du monde amateur” – Entretien avec Ulysse Rabaté et Pierre Saint-Gal

©Ulysse Rabaré

Ulysse Rabaté est conseiller municipal de Corbeil-Essonnes et Pierre Saint-Gal, dirigeant de l’US Fontenay. Nous avons souhaité les interroger sur la place du football dans les quartiers populaires après l’euphorie de la Coupe du monde et suite à la publication de leur tribune dans Libération qui appelait à soutenir les clubs amateurs.

LVSL – Quelques jours seulement après la victoire de la France à la Coupe du monde, vous avez publié dans Libération une tribune intitulée « Pour que les Bleus versent 10% de leurs primes à leur premier club », avec Pierre Saint-Gal, dirigeant de l’US Fontenay. Comment vous est venue cette idée ? Des joueurs ont-ils répondu à cet appel ?

Pour nous, il était assez naturel de prendre la parole sur ce sujet. En tant que responsables politique et associatif, on réfléchit toute l’année au développement du sport, à son lien avec la société, à l’articulation entre sports amateur et professionnel. La victoire de l’équipe de France a été un immense moment sportif, mais aussi un épisode politique marquant. Nous avons été nombreux à essayer de comprendre ce qui se jouait hors des terrains. D’autant plus que la connivence entre le sport et la politique n’est un secret pour personne.

L’enjeu

Notre contenu est entièrement GRATUIT,
pour continuer à le lire, connectez-vous
S'inscrire Se connecter