L’Equipe : un roman national

L’image est dans le domaine publlic.

Depuis sa création en 1900, c’est le journal sportif de référence. Pourtant, dans la première moitié du XXe siècle, de sa naissance à la Libération, ce quotidien qui n’était pas encore l’Equipe a accompagné les crises majeures de la France. Souvent dans le mauvais camp.

Naissance de la presse sportive populaire

Il faut faire un peu d’histoire du sport et de la presse pour en arriver à la création en 1900 de l’Auto-Vélo, premier ancêtre de l’Equipe. Jusqu’à la révolution industrielle, le concept même de sport est un marqueur de classe. Seuls les plus aisés, disposant de temps libre, peuvent consacrer une partie de leur planning à des activités physiques (chasse, pêche, yachting, golf et boxe). Par voie de conséquence, les premiers journaux consacrés au sport sont écrits par et pour les gentlemen.

Dès 1733, la Boston Gazette fait référence au combat de boxe Faulkoner-Russel. C’est la première apparition avérée d’un événement sportif dans la presse mondiale. Un siècle plus tard (1838) naît en Angleterre le premier journal spécialisé, The Bell’s Life. Il faudra attendre 1854 en France et la publication du titre Le Sport, sous-titré “Journal des gens du monde”.

Notre contenu est entièrement GRATUIT,
pour continuer à le lire, connectez-vous
S'inscrire Se connecter