PMA, filiation : “Il s’agit moins de créer de nouvelles situations que de protéger des situations déjà existantes” – Entretien avec Thomas Linard

@Hugo Roels

Nous publions ici un entretien avec Thomas Linard, auteur de Filiation dès la naissance (Ufal, 2014), ancien porte-parole de l’Inter-LGBT aux questions familiales, compagnon de route de la France Insoumise, animateur du blog Suppositio Partus et auteur de plus de 40 000 contributions sur Wikipédia. Il revient sur son parcours, l’actualité de la loi Schiappa et les enjeux de la filiation.

LVSL – Pouvez-vous expliquer comment vous êtes devenu un des spécialistes francophones des questions de filiation ?

Thomas Linard – Ma culture politique, c’est celle que l’on peut voir dans le film 120 battements par minute, où l’on développe une expertise militante afin d’être armé face à tout ce qui peut représenter l’autorité, la légitimité.

Je me suis tenu très longtemps éloigné de la politique. Mais, en 2012, j’écoute une entrevue de Jean-Luc Mélenchon sur internet et je me dis : “c’est ça”. J’adhère au Parti de Gauche et je rejoins la commission LGBTI du PG, et du Front de Gauche à l’époque, car je suis gay. Je commence par donner un coup de main à l’organisation de la Marche des Fiertés et je me retrouve très rapidement représentant à l’Inter-LGBT. On était en pleine période de lutte pour le mariage

Notre contenu est entièrement GRATUIT,
pour continuer à le lire, connectez-vous
S'inscrire Se connecter