Foot, magouilles et pétrole : bienvenue à la CAN

Lien
©Ben Sutherland

Chez Le Vent se Lève on aime la Coupe d’Afrique des nations ou CAN. Pardon, on adore la CAN. Du coup, quand la compétition reine du football africain a commencé on était tellement excité à l’idée de se farcir un bon vieux Burkina-Cameroun qu’on en a oublié d’écrire un article. Donc depuis samedi, les seize meilleurs nations africaines s’affrontent au Gabon et on a déjà eu le temps de se délecter, de s’endormir et surtout de s’interroger sur un tournoi qui en dit plus qu’il ne pense sur le continent noir. Etat des forces en présence.

La Côte d’Ivoire en favorite

L’édition 2017 s’annonce des plus ouvertes et ce ne sont pas les matchs nuls en pagaille depuis samedi qui vont aider les pronostiqueurs. Tentons tout de même de dégager quelques favoris : la Côte d’Ivoire tout d’abord sera en première ligne pour défendre son titre. Malgré l’absence du leader Yaya Touré, les Eléphants disposent d’une force de frappe offensive considérable, appuyé par un milieu bien en place. Cependant, le nul d’entrée concédé face au Togo lundi soir ne devrait pas rassurer les Ivoiriens. Placés dans un groupe compliqué, le Sénégal aura fort à faire

Notre contenu est entièrement GRATUIT,
pour continuer à le lire, connectez-vous
S'inscrire Se connecter