Julia Cagé : « La demande populaire de référendum d’initiative citoyenne est essentielle »

Crédit photo : Ulysse GUTTMANN-FAURE pour LVSL.
Crédit photo : Ulysse GUTTMANN-FAURE pour LVSL.

À l’occasion de la sortie de son dernier ouvrage Libres et égaux en voix (Fayard, 2020) et de son projet de financement citoyen des grands titres de presse Un bout du Monde, nous avons rencontré l’économiste Julia Cagé, spécialiste des structures économiques des institutions démocratiques et médiatiques. Nous l’avons interrogée sur sa vision de l’indépendance des médias en France, ainsi que sur le désir d’émancipation démocratique porté par le mouvement populaire pour le RIC. Entretien réalisé par Simon Woillet. Crédits photographiques Ulysse Guttmann-Faure. Retranscription Dany Meniel. 

LVSL – Nous souhaiterions commencer cet entretien en évoquant la notion « d’économie anthropogénétique » que Robert Boyer, économiste de l’école de régulation, a défendue dans son dernier entretien au Monde. Il déplace la définition traditionnelle que l’on donne de l’économie comme science des marchés ou des échanges monétaires, pour la repenser comme la science de l’organisation des échanges sociaux et de la qualité de vie. Il effectue ce déplacement à l’aune du covid. Il nous semble que votre travail, qui traite de la démocratie et de l’indépendance des médias, correspond à cette démarche : pensez-vous que la crise du covid et la crise sociale qu’elle induit vont obliger vos collègues à repenser leur conception de l’économie ?

Julia

Notre contenu est entièrement GRATUIT,
pour continuer à le lire, connectez-vous
S'inscrire Se connecter